Itinéraire d’un enfant gâté – Une vie sur mesure – de Cédric Chapuis, MES S. Battle

chapuisUne vie sur mesure, c’est la vie d’Adrien, enfant renfermé, timide, frileux, qui découvre un jour que les sons, les bruits les plus anodins (sa mère qui cuisine, des enfants qui jouent au basket) ont une musicalité propre et, réunis, peuvent composer un rythme. Le décès de sa grand-mère lui donne l’occasion de récupérer un vieux gramophone et des disques vinyle : Louis Armstrong, Miles Davis, lui ouvrent alors les portes de la musique et le transportent dans un monde à part, un monde qui va devenir son univers, sa vie, ses jours et ses nuits, un monde dans lequel Adrien va s’épanouir et vivre sa passion, loin de son quotidien morose entre une mère battue et un père ivrogne.

S’il est difficile de qualifier ce spectacle hors normes, il est bien plus facile de trouver des adjectifs en pagaille à lancer, comme ça, facilement, en l’air et avec la plus grande sincérité : formidable, excellent, drôle voire drôlissime, bourré de tendresse et souvent émouvant. Je pourrais dire aussi que, juste avant le lever de rideau, quelques ados derrière et à coté de moi, commentaient à l’avance et sans complexe : « c’est quoi le spectacle, maman ? » « Sûr que ça va être nul » « Ouais, t’as lu que c’est bien dans Télérama et tu nous y emmènes, donc c’est nul » (véridique). Je pourrais aussi dire que 3 mamies étaient là et attendaient impatiemment 1) que les ados se taisent 2) que les lumières s’éteignent enfin.

Je pourrais vous dire ça oui. Mais je vous dirai surtout que Cédric Chapuis est un magicien. Un magicien qui réussit à vous embarquer dans l’histoire d’Adrien, un jeune autiste, et de sa passion pour la musique et notamment la batterie. Avec un texte qui est à lui tout seul un bijou d’écriture, les images se forment au fil du récit et l’on se prend d’amour pour cet enfant différent et terriblement touchant (« J’ai accompagné les plus grands musiciens avec des barils de lessive »). L’humour est à la fois omniprésent et subtil, jamais lourd ; il sert de contrepoint à la réalité qu’il décrit (« D’année en année, les élèves de ma classe rajeunissaient ») : on rit, on s’émeut, on frémit, pour ce récit d’une passion dévorante et cette histoire hors normes d’un enfant hors normes.

« On ne dit pas autiste, on dit ARtiste ! ».

Cédric Chapuis est un magicien, donc, et son interprétation brillante. Tour à tour émouvant, touchant, nerveux, naïf, étonnant, le comédien-musicien se donne à fond (il termine d’ailleurs en nage), enchaîne texte et morceaux de batterie endiablés sans arrêt. La mise en scène de Stéphane Battle est précise, nette, et permet, avec seulement deux ensembles de batterie qui seront dévoilés l’un après l’autre, un tabouret et des baguettes, de raconter avec une formidable fluidité les détails de cet itinéraire hors du commun. L’itinéraire d’un enfant surdoué, doté par la nature d’un don incroyable et d’une innocence qui le protègera de la cruauté humaine.

Voilà ce que je vous dirai donc. Ah si. Je vous dirai aussi que, à la fin voire tout du long, les ados à coté et derrière ont éclaté de rire à plusieurs reprises. Et je vous dirai aussi que les mamies ont tellement battu la mesure avec gaîté que j’ai cru qu’elles allaient se lever et danser. Que moi qui ne me lève quasiment jamais aux saluts, j’ai fini debout, comme beaucoup d’entre nous (avec les ados) (et les mamies).

Voilà. La batterie, « C’est bien plus qu’ un instrument de musique, c’est un coeur qui bat ». Tout comme le spectacle de Cédric Chapuis. Un coeur qui bat et nous transporte.

Une vie sur mesure, de Cedric Chapuis

Mise en scène Stéphane Battle

Théâtre Tristan Bernard, 64 rue du Rocher, Paris 8

Prolongations jusqu’au 2 avril 2016

Une Vie sur Mesure_Cédric Chapuis

Photo:Joseph Carlucci

6 réflexions sur “Itinéraire d’un enfant gâté – Une vie sur mesure – de Cédric Chapuis, MES S. Battle

  1. Pingback: La liste de mes envies | théâtr'elle

  2. Pingback: Au dessus de la mêlée ou l’essai transformé de Cédric Chapuis | théâtr'elle

  3. Pingback: Que voir à Avignon cet été ? | Théâtr'elle

  4. Bonsoir,
    C’est lors du dernier festival de Maisons Laffitte que j’ai eu connaissance de votre blog et je vous ai lue avec grand plaisir. Je suis moi même fan de théâtre et je serai festivalière cette année à Avignon pour la 7ème année consécutive.
    Quand on parle de Cédric Chapuis, je réagis car bien entendu j’aime beaucoup de qu’il fait. Que ce soit  » Dans les draps de Morphée « , Une vie sur mesure  » ,  » Au dessus de la mélée  » ou  » 23 F côté hublot  » , chacune de ses pièces nous emporte et nous bouleverse.
    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article  » Que voir à Avignon cet été ? « . J’ai vu environ la moitié des pièces que vous mentionnez et pour celles là, je suis de votre avis. Je vais mettre les autres dans mes favoris…
    Permettez-moi d’en ajouter 3 qui figurent parmi mes coups de coeur de l’an dernier :  » Amok  » ,  » Le chien  » et  » Camille contre Claudel  » . Peut-être en avez vous vues certaines et me donnerez vous votre avis. Sinon, je vous les conseille très fortement !
    Je vous souhaite un excellent festival et je vous remercie de vos bons conseils.
    Bien cordialement,
    Christine

    J'aime

  5. Pingback: STANLEY – Cédric Chapuis – Festival d’Avignon OFF 2017 | Théâtr'elle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s