Le fol espoir, ou le divorce de Figaro

Elle est badine et cruelle, la folle journée imaginée par Beaumarchais quand il écrit, à la demande de M. de Conti, une suite au Barbier de Séville qui a pourtant fait scandale quelques années auparavant. Elle est badine et cruelle et annonce, presque dans la joie, les prémices de la révolution française. « Je conviens qu’à … Lire la suite de Le fol espoir, ou le divorce de Figaro

Quand Jean Lambert-Wild nous entraine à la fête : un Richard III magnifique et burlesque

Décidément Shakespeare n’en finit pas de passionner les metteurs en scène et c’est justement dans cette réinvention perpétuelle, foisonnante et multiple que l’on peut reconnaître le génie du dramaturge et l’empreinte indélébile qu’il  continue de laisser derrière lui. Après Thomas Ostermeier et Thomas Jolly ces dernières années, c’est Jean Lambert-Wild qui cède à la fascination pour … Lire la suite de Quand Jean Lambert-Wild nous entraine à la fête : un Richard III magnifique et burlesque

Un Britannicus aux racines du texte

Eric Ruf l’avait promis : s’il était nommé Administrateur Général de la Comédie Française en 2015, il proposerait aux candidats écartés une mise en scène lors des saisons prochaines. C’est chose faite avec Stéphane Braunschweig : le candidat malheureux, nommé depuis à la tête de l'Odéon, propose ici une tragédie moderne d'une actualité aussi intemporelle qu'édifiante, aussi cuisante … Lire la suite de Un Britannicus aux racines du texte

Un mer faussement calme où gronde la tempête…

Le mariage du Français, d'Edward Bond et de Alain Françon faisait frissonner d'envie les amateurs de l'institution et des deux hommes depuis l'annonce de la création de La mer, l'an dernier. La distribution serait forcément alléchante, le texte puissant et la mise en scène impeccablement soignée. Un pari réussi, qui, (même si quelques réserves sont … Lire la suite de Un mer faussement calme où gronde la tempête…

Fission : Responsable mais pas coupable ?

Les scientifiques ont-ils une part de responsabilité morale dans la création d’une bombe nucléaire ou autre engin mortel  ? Peuvent-ils s’exonérer de toute culpabilité en plaçant la science au dessus de tout ? C’est une des questions soulevées par Jacques Treiner, physicien, et son fils Olivier Treiner, cinéaste, dans Fission, que présente le petit théâtre … Lire la suite de Fission : Responsable mais pas coupable ?

Le vide, essai de vie, au Monfort Théâtre

Il faut imaginer Sisyphe heureux, disait Camus. Sisyphe condamné à faire rouler une roche, inlassablement, remontant toujours et encore la pente d’une colline. Fragan Gehlker, lui, remonte inlassablement une corde lisse. Suspendues au faîte du Monfort (18 mètres au bas mot), cinq cordes attendent que le circassien les agrippe et s’y hisse. Quelques matelas et … Lire la suite de Le vide, essai de vie, au Monfort Théâtre

Un hommage terriblement Molière

Que l'on connaisse ou pas l'intégralité de l'oeuvre de Molière, on a tous des souvenirs de collège et des extraits en tête. Que ce soient le passage de la cassette dans L'avare, la leçon du maître de philosophie dans Le bourgeois gentilhomme, ou le fameux Le petit chat est mort de L'école des femmes, on … Lire la suite de Un hommage terriblement Molière

Une Veuve Chou-fleuri vitaminée et anti-oxydante par la Compagnie Les chasseurs s’entêtent

Une fois n'est pas coutume, c'est une opérette qui a fait l'ouverture du XXVème festival de théâtre de Maisons Laffitte cette année. Une opérette aussi délicieuse que déjantée proposée par la Compagnie Les Chasseurs s'entêtent. Le ton est donné dès le départ : le rideau s'ouvre sur un intérieur cossu où sont déjà installés les comédiens-chanteurs : … Lire la suite de Une Veuve Chou-fleuri vitaminée et anti-oxydante par la Compagnie Les chasseurs s’entêtent

Entre passé pas si simple et présent toujours compliqué, un cabaret drôle et nécessaire

Depuis 2012 le petit cabaret-spectacle écrit en hommage à Simone Veil et le féminisme tourne à Paris et en France. De retour au Studio Hébertot avec une nouvelle distribution, le spectacle nous embarque dans 40 ans de féminisme à travers 4 générations de femmes. Pendant 1 heure 20, le public s'attache à Marcelle, Giovanna, France, … Lire la suite de Entre passé pas si simple et présent toujours compliqué, un cabaret drôle et nécessaire