Quand Jean Lambert-Wild nous entraine à la fête : un Richard III magnifique et burlesque

Décidément Shakespeare n’en finit pas de passionner les metteurs en scène et c’est justement dans cette réinvention perpétuelle, foisonnante et multiple que l’on peut reconnaître le génie du dramaturge et l’empreinte indélébile qu’il  continue de laisser derrière lui. Après Thomas Ostermeier et Thomas Jolly ces dernières années, c’est Jean Lambert-Wild qui cède à la fascination pour … Lire la suite de Quand Jean Lambert-Wild nous entraine à la fête : un Richard III magnifique et burlesque