Burlesque et réjouissante Poupée sanglante

Si les scènes parisiennes se vident généralement dès juillet, il reste heureusement quelques salles qui abritent des pépites délicieuses qui feront le bonheur du public cet été. C’est le cas depuis le mois de juin à la Huchette où la minuscule scène, une fois les spectateurs de Ionesco partis, accueille une adaptation du roman de … Lire la suite de Burlesque et réjouissante Poupée sanglante

Dis moi, pourquoi le théâtre il fait rire souvent et réfléchir parfois et pas l’inverse ?

Et d'abord ça sert à quoi, le théâtre ? Et aussi, pourquoi y'a des textes qui nous émeuvent et d'autres qui nous font rire, ok, mais qu'on oublie tout de suite après la sortie ? Et pourquoi que Michaël Hirsch il réussit à jouer comme ça avec les mots avec les verbes avec les phrases et que … Lire la suite de Dis moi, pourquoi le théâtre il fait rire souvent et réfléchir parfois et pas l’inverse ?

Les histoires d’amour finissent mal, en général.

Jean, las des adultères sans lendemain dont il est coutumier décide d'aimer passionnément mais platoniquement Juliette, qu'il a rencontrée en cure. Il lui écrira quotidiennement, l'appellera, parfois, pour lui conter inlassablement les journées imaginaires qu'ils passeront ensemble. Cet amour ne finira jamais puisque le quotidien ne viendra jamais l’éroder. C'est sans compter l'honnêteté de Juliette qui … Lire la suite de Les histoires d’amour finissent mal, en général.

Un Molière délicieusement revigoré et impertinent

Après avoir créé son Monsieur de Pourceaugnac au Théâtre de Caen fin 2015 puis emmené ses comédiens et la fine équipe de la compagnie des Arts Florissants dirigée par William Christie à Madrid ou Bilbao, Clément Hervieu Léger s’installe aux Bouffes du Nord pour 20 représentations hautes en couleurs, en rires et en chansons. La comédie-ballet, … Lire la suite de Un Molière délicieusement revigoré et impertinent