La vie sans étoiles

Noirceur écarlate, noirceur lumineuse, noirceur ténébreuse se mêlent sur la petite scène de la Contrescarpe. Avec Rien, plus rien au monde, Fabien Ferrari adapte le court roman de Massimo Carlotto, connu outre Alpes pour ses romans noirs ancrés dans une société en déliquescence. Ici, c'est Juliette qui parle. Une petite quarantaine au bas mot, Juliette … Lire la suite de La vie sans étoiles