FAISONS UN RÊVE, Sacha Guitry, MES Nicolas Briançon, Théâtre de la Madeleine

14956204225068_faisonsunrevemadeleine_34043

Un Guitry gourmand charmant pour finir la journée

Il y a des spectacles qui se dégustent avec légèreté, l’air de rien, qui sont là pour détendre et faire oublier, le temps d’une histoire, la journée écoulée, le boulot les amours ou les emmerdes.

Faisons un rêve est de ceux-ci : l’histoire est absolument attendue et respecte à la lettre les codes du vaudeville selon Guitry : le mari, forcément cocu, la femme, forcément séduite, l’amant, forcément volage. La femme succombe, l’amant triomphe, le mari les surprend. Mais chez Guitry les événements prennent parfois une autre tournure…

Si Briançon m’était conté…

Ici, l’amant est incarné par Nicolas Briançon : quasiment omniprésent, le comédien (qui signe également la mise en scène) virevolte entre charme et désinvolture, bagout et sincérité. Il séduit autant sa partenaire que le public. Eric Laugériaus campe un mari trompé à l’accent du Sud parfois incompréhensible, qui sous ses airs de gros bêta méridional cache aussi une sacrée roublardise : déconcertant au début, convaincant finalement. Marie Julie Baub est la femme volage : on aime son ingénuité, sa candeur et son charme, en regrettant son jeu plus passif (ou pas assez nerveux ?) quand l’adultère est sur le point d’être découverte. Enfin, Michel Dusserat apporte un contrepoint truffé d’humour décalé et de délicieuse désinvolture en valet de chambre. C’est aussi lui qui, par ailleurs, signe les costumes, ravissants, de la pièce.

Le tout est donc finalement d’une facture certes classique mais la mise en scène élégante, sans temps mort, les décors recherchés, les costumes et le jeu des comédiens, notamment Nicolas Briançon, font de ce Faisons un rêve une césure bienvenue en fin de journée, une parenthèse de plaisir. A voir si possible en bonne compagnie, pour la vie, ou pour deux jours.

Faisons un rêve, de Sacha Guitry

Mise en scène Nicolas Briançon

Avec Marie-Julie Baup, Nicolas Briançon, Michel Dussarat, Eric Laugerias

Théâtre de la Madeleine, jusqu’au 12 novembre 2017

Réservations au 01 42 65 07 09

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s