LE MALADE IMAGINAIRE – Molière, MES Sébastien Biessy

Flyer Le malade_Rueil _PRINTok2

Molière au service de Pour un sourire d’enfant (PSE – Cambodge)

Maintes fois montée, la dernière pièce de Molière continue de faire rire depuis des générations. Et c’est facile, de rire, tant la mécanique comique de la pièce est ici impeccable et provoque immanquablement l’hilarité dans le public avec cette satire mordante de la médecine… et des malades.

On pourrait croire, donc, que monter Le Malade est une sinécure et qu’il suffit de se reposer sur le texte. Or il n’en est rien et l’affaire peut être risquée. Sébastien Biessy l’a bien compris : ici le texte n’est qu’un prétexte et c’est la mise en scène et la direction d’acteur qui vont faire la différence et éviter l’écueil d’une adaptation trop littérale, sans jamais trahir la farce moliéresque.

Point de décor si ce n’est quelques poufs, de grands voilages blancs et un unique fauteuil rouge, immense, imposant. Trône autant que lit, c’est sur lui que siège notre grand malade et autour de lui que s’articulera toute la pièce. Jolie scénographie qui laisse la place aux comédiens, très en verve. C’est vrai qu’ils se démènent tous avec une énergie et une joie communicatives. On se régale avec Yves Chambert-Loir qui campe un Argan d’une drôlerie sans pareille, tout en donnant à son Malade un côté (presque) attendrissant. Il occupe la scène sans cesse, doté d’une présence et d’un charisme indéniables, mais n’oublie jamais ses partenaires en leur laissant toute leur place : Béatrice Biessy est une Toinette toute en malice et en rouerie, aussi gouailleuse que railleuse. Autour d’eux, tous ne déméritent pas, ce que soient Nathalie Forquignon et Grégoire Biessy en jeunes premiers amoureux, ou Laure Boinet en cupide… et torride Béline. Le reste de l’équipe est au diapason et toute cette joie est largement communicative, éminemment contagieuse.

Des comédiens qui s’amusent, donc, et se régalent dans une mise en scène aussi joyeuse que décalée, rythmée et carrément entrainante. Mais c’est aussi une des comédies ballets de Molière et Sébastien Biessy ne fait pas l’impasse : si les paroles sont celles de Molière, l’air est à présent celui du titre phare d’une comédie musicale : au départ surpris, le public applaudit rapidement en cadence en éclatant de rire. Ultra efficace.

Bref, un Molière comme on les aime : dépoussiéré sans être trahi, qui fait souffler un petit vent de folie et de fraicheur sur un texte qu’on connait tous et que l’on revoit avec beaucoup de plaisir, revigoré par tant d’énergie et de joie partagées.

Après une représentation réussie à Pnomh Penh au profit de PSE ainsi qu’à Hong Kong, toujours au profit de PSE dans le cadre du Hong Kong French Theater Festival aux côtés de Adieu Monsieur Haffman ou Le choix des âmes et les Fourberies de Scapin c’est à Rueil-Malmaison que Sébastien Biessy continue inlassablement d’œuvrer pour cette association qui lui est si chère. En 2018 il emmènera de nouveau à Hong Kong Le jeu de l’amour et du hasard, Politiquement correct, Dans la peau de Cyrano ou Oscar et la dame rose, toujours au profit de PSE, toujours bénévolement.

En attendant, c’est à Rueil-Malmaison et pour un bonne cause, alors ne boudons surtout pas notre plaisir.

Le malade imaginaire, Molière

Mise en scène Sébastien Biessy, Comédie de la Mansonnière

Avec : Béatrice Biessy, Nathalie Forquignon, Laure Boinet, Yves Chambert-Loir, Pierre-Yves Blanchard, Grégoire Biessy, Jean-François Lecomte, Martin Biessy, Flore Voisin, Antoine Ceillier, Apolline de Vaumas

Costumes : Valérie Bercovici
Décors : Bruno Decré
 
Théâtre André Malraux, Rueil Malmaison le 19 novembre à 14h30

Représentation au profit de Pour un Sourire d’Enfant (PSE)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s