PAPA VA BIENTÔT RENTRER – Jean Franco – MES José Paul, Théâtre de Paris

Desperate housewives, 1967 Il y a des pièces, comme ça, que l’on découvre un peu par hasard : Papa va bientôt rentrer en fait partie. Je ne connais l’auteur (Jean Franco, auteur, entre autres, de La candidate, Panique au ministère ou Un week end sur deux et la moitié des vacances scolaires) que de nom et … Lire la suite de PAPA VA BIENTÔT RENTRER – Jean Franco – MES José Paul, Théâtre de Paris

Les inséparables, S. Archinard et F. Prévôt-Leygonie, MES Ladislas Chollat, Théâtre Hebertot

Histoires d'amour et de famille au théâtre Hébertot Gabriel Orsini, un artiste peintre en mal d’inspiration, hérite de l’appartement d’une autre peintre. Il ne se connaissaient pas et le sexagénaire maussade y voit un adoubement posthume, une reconnaissance de son talent qui ne demande qu’à rééclore après un long passage à vide. En prenant possession … Lire la suite de Les inséparables, S. Archinard et F. Prévôt-Leygonie, MES Ladislas Chollat, Théâtre Hebertot

1 heure 23’ 14’’ et 7 centièmes, J. Gamblin et B. Lefèvre, Théâtre du Rond Point

  Deux hommes dans un gymnase La grande salle Renaud Barrault du Rond Point se transforme en gymnase le temps de quelques semaines pour accueillir le spectacle de Jacques Gamblin, 1 heure 23’ 14" et 7 centièmes. Une durée à la façon d’un chrono, d’un temps, d’une performance sportive. Et elle y sera, tant Jacques … Lire la suite de 1 heure 23’ 14’’ et 7 centièmes, J. Gamblin et B. Lefèvre, Théâtre du Rond Point

GUERISSEUR, Brian Friel, MES Benoît Lavigne

Sur la route de Ballybeg Quand il s’installe dans la petite salle du Paradis au Lucernaire, le public ne remarque pas l’homme vouté, installé dans l’ombre sur l’une des chaises rouillées qui jonchent le sol. Une affiche annonce la venue le soir même – et ce soir seulement - du fantastique Francis Hardy. Le guérisseur … Lire la suite de GUERISSEUR, Brian Friel, MES Benoît Lavigne

TRAHISONS, Harold Pinter, MES Christophe Gand

  Un Pinter tout en finesse au Lucernaire La femme, Emma ; le mari, Robert ; l’amant, Jerry : une équation qui pourrait être uniquement vaudevillesque mais qui chez Harold Pinter transforme le triangle amoureux en dissection des rapports amoureux et amicaux. Car Pinter ne se contente pas de narrer une banale histoire d’adultère, il la conte à … Lire la suite de TRAHISONS, Harold Pinter, MES Christophe Gand