OTTO UND HELMUT, Festival Avignon OFF 2018, Théatre Episcène

Otto-und-Elmut-HD

Il fallait bien un peu d’humour dans ce OFF 2018, un peu de rire un peu de dérision après quelques jours de festival. Chose faite avec Otto und Helmut, présentés dans une des scènes belges, l’Episcène. Otto und Helmut, ce sont deux performers, que le public découvre d’abord à travers un (faux) documentaire, digne d’Arte, projeté sur grand écran. On y découvre ces deux artistes, complices dans la vie comme sur la scène, rechercher encore et toujours des happenings, des performances, qui leur permettent de croquer des pans d’une société souvent absurde, parfois touchante, toujours hilarante. Après une introduction dans le documentaire, chacune des situations est ensuite poursuivie sur scène dans une série de sketches délicieusement extravagants. D’une employée de Pôle Emploi frustrée, à un monsieur-pipi qui forme son fils au métier, on croisera quelques énergumènes tous aussi barrés, loufoques et désopilants les uns que les autres.

Et ils nous font rire, ces deux là ! L’irrésistible Aurélio Mergola semble ne pas avoir de limite dans sa capacité à se transformer en tour de main et incarner des personnages les plus différents les uns des autres, les plus hilarants. Jean-François Breueur quand à lui est détonnant, impayable en monsieur-pipi fan de Johnny. On les adore et on adore aussi l’écriture évite habilement la lourdeur et réussit à capter des petits morceaux d’humanité sans jamais tomber dans une caricature trop appuyée ni vulgaire. On applaudit aussi la mise en abime du faux documentaire projeté qui permet d’introduire chaque sketch et sert habilement de liaison entre eux : jolie trouvaille des metteures en scène Julie Duroisin et Nathalie Uffner.

Bref, un pur moment de plaisir, porté par deux artistes-performers aussi doués qu’hyper créatifs, capables de croquer des petites tranches de vie et de les servir au public avec une générosité et une énergie revigorantes. Très clairement, on en redemande.

 

Otto und Helmut, de et avec Aurélio Mergola et Jean-François Breuer

Mise en scène Julie Duroisin et Nathalie Uffner

Scénographie et accessoires Noémie Vanheste

Costumes Camille Flahaux

Festival Avignon OFF 2018, Théâtre Episcène, 13h05, relâche les lundis

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s