LITTORAL – Wadji Mouawad – MES Simon Deletang – Théâtre du Peuple

aHR0cHM6Ly93d3cuc2l0bG9yLmZyL3Bob3Rvcy83NDUvNzQ1MDAzOTEzXzQuUE5H

Littoral entre rires et émotions

Wilfrid est au lit avec une femme quand il apprend la mort de son père. Wilfrid dont la mère est morte en le mettant au monde, jouit au moment même où le téléphone sonne : Dringallovenezvotrepèreestmort. Il décide de retourner dans le pays natal de son père pour l’y enterrer mais celui-ci est en guerre et les cimetières sont pleins. Sur sa route en quête d’une sépulture, il rencontre Simone, Sabbé, Massi, Amé et Joséphine, des orphelins qui fuient l’horreur des massacres : ensemble, ils décident de rejoindre le littoral qu’ils espèrent préservé de la folie des hommes. Dans un pays dévasté par la guerre, ces frères et sœurs de route entreprennent alors un voyage initiatique, accompagnés d’un chevalier – ange gardien issu de l’imaginaire d’enfant de Wilfrid – d’une équipe de film, elle aussi imaginaire, ou encore du fantôme bavard de son père.

Amateurs et professionnels enthousiastes

Maurice Pottecher rêvait d’un théâtre pour le peuple, par le peuple. Simon Deletang, pour sa première saison au Théâtre de Bussang, poursuit l’idéal pottécherien en faisant appel à des comédiens tant professionnels qu’amateurs. Si la différence de jeu se fait parfois sentir, elle est largement balayée par l’enthousiasme du groupe, visiblement soudé, solidaire, tous animés par la même sincérité et la même générosité. Sous l’égide d’Anthony Poupard (Wilfrid) et d’Emmanuel Noblet (le Chevalier), le groupe porte le projet avec une belle énergie. Simon Deletang, respectant les règles immuables du lieu, utilise la forêt vosgienne en toile de fond à plusieurs occasions : on verra donc la mère de Wilfrid, en mariée, ou un homme sur une barque, des tentes, une carcasse de voiture… le propos devient universel, les orphelins sont des migrants, des déracinés à la recherche d’un lieu où se poser, se retrouver, se ressourcer. Et à Bussang, chacune de ces ouvertures sur la forêt devient aussitôt un moment de grâce.

Épopée tragi-comique

Mais Littoral n’est pas une pièce aisée à monter, et le mélange réel / irréel, avec les irruptions du Chevalier, des cameramen ou du père de Wilfrid crée autant d’obstacles à intégrer. Simon Deletang mise sur la littéralité et le premier degré : chacune des apparitions d’Emmanuel Noblet (avec un poney ou sur une mini-moto), et de Jean-Noèl Delétang (inénarrable père de Wilfrid (et dans la vie le père du metteur en scène, comédien amateur) (Maurice Pottecher faisait jouer sa famille : l’esprit du Théâtre du Peuple est, là encore, bien présent) se transforme en épisode loufoque voire saugrenu totalement assumé. Et finalement, ça marche : la profondeur mouawadienne, si elle est affaiblie par la drôlerie de l’ensemble, se transforme en tragi-comédie : les personnages pleins de candeur apprendront à se défaire du poids de leur enfance et de leurs souffrances, à y puiser la force de grandir et d’affronter l’avenir. Littéral certes, mais efficace pour le public de ce dimanche bussenet, largement conquis.

Le Théâtre du Peuple, fruit des rêves d’un utopiste passionné, n’était-il pas un lieu fait pour présenter ce Littoral ? Je crois, finalement, que oui.

 

Littoral, de Wajdi Mouawad
Mise en scène et scénographie Simon Delétang
Collaboration artistique Jean-Philippe Albizzati
Lumières Jérémie Papin
Avec René Bianchini*, Marina Buyse*, Jean-Noël Delétang*, Simon Delétang, Baptiste Delon*, Claudine Deslandes*, Martial Durin*, Ali Esmili, Sylvain Grepinet*, Houaria Kaidari*, Michèle Lautrey*, Richard Mahoungou, Thibault Marissal*, Mathilde-Édith Mennetrier, Emmanuel Noblet, Anthony Poupard Ousmane Soumah*  Sylvain Tardy Clément Bellefleur* Coralie Bidal* Marie-Jeanne Burthey*

(* membres de la troupe amateur du Théâtre du Peuple)

Théâtre du Peuple de Bussang
jusqu’au 25 août Réservations au 03 29 61 50 48 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s