COLD BLOOD – Collectif Kiss & Cry – M.A. De Mey, J. Van Dormael – La Scala

40519_636652870750083011

Danse avec les doigts

C’est très compliqué de décrire Cold Blood. Très compliqué et pourtant on voudrait pouvoir trouver les mots les phrases les virgules et les silences mêmes pour former un message, un hommage, former un tout qui serait à même de décrire l’étonnement, la surprise, le ravissement et pour finir l’enchantement qui s’emparent du spectateur qui s’installe à la Scala, au début simplement curieux puis tout à fait conquis.

C’est très compliqué alors autant se laisser aller et improviser sur les diverses sensations qui vont l’envahir au fil des trop courtes 75 minutes que dure le spectacle. Au début, on y parle de mort. Oui, de mort ou plutôt de morts. Elles seront 7 au total. « Il y a des morts mécaniques, des morts organiques, des morts qui sentent bon, des morts en pleine nuit, des morts en direct, des morts en silence. Et puis, il y a des morts érotiques », comme le dit la voix off qui tout au long du spectacle introduit chaque histoire, chaque mort, par laquelle tout commence. Et de ces morts on découvre les vies, la vie, de ceux et celles qui sont partis.  Des histoires faites de solitudes, de désirs, de regrets, de souvenirs qui surgissent au dernier moment, de nostalgies et de tendresses….

Mais si je ne disais que ça ce serait passer sous silence l’incroyable et inattendue magie que propose la chorégraphe  Michèle Anne De Mey et son réalisateur de mari, Jaco Van Dormael avec leur collectif Kiss & Cry : ces histoires sont racontées avec les doigts. Des doigts qui inventent un autre langage des signes, un langage de l’infiniment petit (les décors sont tous miniatures) face à l’infiniment grand (les mains sont filmées à vue et projetées sur un grand écran au-dessus de la scène) : le contraste est saisissant et transporte le spectateur, subjugué, dans une dimension parallèle. Parallèle et déconcertante tant on est fasciné à la fois par la technique, matérielle et optique, entièrement à vue avec ses caméras, décors miniatures qui s’enchainent et défilent sous nos yeux ébahis, et par la poésie des images projetées sur l’écran. Des images parfois étourdissantes de sensualité, de beauté, parfois émouvantes ou drôles (oui, drôles, car le texte, subtilement, n’oublie pas que la dérision autorise tout surtout quand on parle de mort).

Que dire de plus quand les mots sont superflus et pourtant se bousculent en désordre ? En réalité je ne sais pas comment terminer cet article qui jamais ne me satisfera pleinement. Je crois qu’en fait avec Cold Blood j’ai touché du bout des doigts une indicible poésie, effleuré la grâce, la sensualité, caressé la tendresse. A moins que ce soient elles, la poésie, la grâce, la sensualité, la tendresse, qui m’aient touchée du bout des doigts, effleurée, caressée.

J’ai fait un rêve à la Scala. Et c’était doux. Et bon. Et sensuel. Et tendre. Et drôle. Et émouvant.

(j’avais prévenu que ce serait compliqué voire impossible)

 

Cold Blood – Collectif Kiss & Cry – M.A. De Mey, J. Van Dormael

Texte Thomas Gunzig
en création collective avec Grégory Grosjean, Thomas Gunzig, Julien Lambert, Sylvie Olivé, Nicolas Olivier
et la participation de Thomas Beni, Gladys Brookfield-Hampson, Boris Cekevda, Gabriella Iacono, Aurélie Leporcq, Bruno Olivier, Stefano Serra

Image Julien Lambert assisté d’Aurélie Leporcq
Décors Sylvie Olivé assistée de François Roux, Juliette Fassin, Théodore Brisset, Brigitte Baudet, Daniella Zorrozua
Construction Jean-François Pierlot (feu, métal), Walter Gonzales (triline)
Costumes Béa Pendesini, Sarah Duvert
Création lumière Nicolas Olivier assisté de Bruno Olivier
Création sonore et mixage en direct Boris Cekevda
Interprètes et manipulations en scène Michèle Anne De Mey, Grégory Grosjean, Gabriella Iacono, Ivan Fox, Bruno Olivier, Stefano Serra, Jaco Van Dormael, Julien Lambert, Aurélie Leporcq

La Scala jusqu’au 26 janvier, réservations au 01 40 03 44 30

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s