ILS NE MOURAIENT PLUS MAIS ETAIENT-ILS ENCORE VIVANTS ? MES Sophie Gazel – La Factory – Théâtre de l’Oulle

AFFICHE-NE-MOURAIENT-2019.jpg

Mamie fait de la résistance

Quatre comédiens survoltés qui embarquent le public dans une farce déjantée : ici, il s’agit d’un matricide que l’on veut fomenter, la vieille coutant depuis dix ans beaucoup trop cher à ses trois enfants. Deux frères, une sœur, qui n’en peuvent plus de raquer pour maman, invalide et presque sénile, décident d’en finir avec tout cet argent gaspillé et imaginent le meurtre parfait. Le souci c’est que la vieille est quand même plutôt coriace, voire sacrément résistante.

Quelle belle façon de commencer le festival avec cette tragi-comédie burlesque argentine, où l’humour féroce est joliment servi par des comédiens tous aussi drôles et parfaits dans leurs personnages ! L’humour acide dessine avec cruauté la difficile prise en charge de la vieillesse dans nos sociétés, sans jamais tomber dans un discours moralisateur ou didactique : nos trois meurtriers en herbe sont tout aussi méchants que bêtes sans oublier de s’attendrir quand il le faut.

« Maman, elle t’a coûté ton mariage, l’hypothèque de ton appartement et la gueule que tu as aujourd’hui »

On y rit beaucoup, portés par des comédiens survoltés et la mise en scène ultra dynamique où les scènes s’enchaînent en virevoltant  sans que jamais le public ait le temps de s’ennuyer. Sous la farce déjantée et désopilante se cache en réalité une critique acerbe de nos sociétés individualistes où les anciens ne sont plus qu ‘une charge et plus du tout sources de trésors…. mais l’argentin Daniel Dalmaroni n’oublie pas d’y saupoudrer un peu d’amour filial et fraternel, l’honneur (familial) est sauf !

Bref, on y parle de famille, d’argent, de rancoeurs et de frustrations sans oublier un peu de tendresse et d’amour. Tout ça avec beaucoup de rires, parce que comme l’autre disait : Dépêchons nous d’en rire avant d’avoir à en pleurer ».

1531921066_ils-ne-mourraient-plus

 

 

ILS NE MOURAIENT PLUS MAIS ETAIENT ILS ENCORE VIVANTS ?

Mise en scène Sophie Gazel d’après Daniel Dalmaroni – Théâtre Organic

Avec : Victoria Monedero, Pablo Contestabile, Cecialia Lucero, Tomas Reyes, Dioline Coucaud en alternance avec Dorothée DalléAgnola

La Factory – Théâtre de l’Oulle

Festival d’Avignon OFF 2019 – 14h05

 

Réservations au 09 74 64 90

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s