DR NEST – Familie Flöz – Monfort Théâtre

 

Light-Dr-Nest_presse-02_©Valeria-Tomasulo

Valérie Tomasulo

Flöz artistique et folie douce au Monfort

C’est quand même assez sidérant, de découvrir aussi tard et en retard le collectif Familie Flöz. Je me demande encore comment j’ai pu passer, déjà, à coté de ce Hotel Paradiso dont on m’avait tant vanté les mérites il y a quelques années, m’enjoignant de les découvrir. Mieux vaut tard que jamais, dit l’adage, et cette année je n’ai pas hésité longtemps avant de me rendre au Monfort pour découvrir ce nouvel opus, Dr Nest.

Qui sont-ils ? Le collectif a vu le jour en 1994 sous la houlette de quelques étudiants berlinois formés à la Folkwang Schüle de Essen (où s’est formée Pina Bausch, entre autres). En quelques années à peine, le collectif remporte de nombreux prix et affute son théâtre de masques, mimes et gestuelle. Rien n’est dit mais tout est dit, tout est suggéré, tout est millimétré dans des propositions où les maques priment tout autant que les regards, les corps, la mise en scène et les costumes. Dr Nest, leur nouvel opus, se passe dans un hôpital psychiatrique. Nouvel arrivé, le praticien découvre ses patients. Mais l’homme souffre lui aussi d’une autre forme de pathologie : il est sévèrement empathique et son propre univers bascule peu à peu au contact de sa patientèle jusqu’à lui-même en perdre son latin et peut-être aussi, un peu, la tête.

Ce qui est sidérant, disais-je, c’est cette découverte tardive : comment peut-on passer à côté de ce collectif où tout, absolument tout, relève d’une précision, d’une poésie, d’une émotion, toutes palpables ? Du travail des masques, d’une grande beauté, à la mise en scène, très vive sans jamais tomber dans l’excès, on devine le travail rigoureux qui a initié la proposition. Mais de cette rigueur ne se verra que le résultat poétique et vibrant d’une histoire aussi folle que touchante, aussi émouvante que rigolote. On y croisera donc un médecin trop sentimental, une infirmière pas si revêche que ça, une malade au bébé imaginaire, un pianiste débridé, les rêves les plus fous et les patients les plus burlesques. On y entrera à petits pas pour s’y faufiler avec le plus d’envie possible, l’envie d’être aussi, le temps d’un spectacle, partie de cette famille un peu folle et poétique, un peu fêlée et beaucoup touchante, un peu bizarre mais tellement, tellement humaine. Dr Nest, c’est un petit condensé d’humanité, de tendresse et de burlesque qui fait du bien à l’âme tout autant qu’à la tête. Ce qui, à mon avis, est largement indispensable par les temps qui courent.

Dr Nest, par le collectif Familie Flöz, Mise en scène Hajo Schüler et Michael Vogel

Conception Fabian Baumgarten, Anna Kistel, Björn Leese, Benjamin Reber, Hajo Schüler, Mats Suethoff, Michael Vogel

Avec :  Fabian Baumgarten, Anna Kistel, Björn Leese, Benjamin Reber, Mats Suethoff

Lumières Reinhard Hubert

Théâtre Monfort, jusqu’au 2 février, réservations au 01 56 08 33 88 – Durée 1h25

Tournée France : 11 mars 2020 Théâtre Municipal de Fontainebleau,

18 mars 2020 Théâtre municipal de Bagneux

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s