L’ART DU RIRE – Jos Houben – La Scala

Giovanni Cittadini Cesi

L’art de rire, conférence farfelulosophique de Jos Houben

Jos Houben est une sorte de grand dadais flegmatique qui débarque sur scène l’air un peu lunaire, comme s’il avait atterri là par hasard. Qui penserait que ce grand gaillard a au contraire les pieds bien sur terre et qu’il va mener, une heure durant, une conférence sur le rire. Le rire, oui, ou plutôt les rires, qu’ils soient fous, nerveux, railleurs, gras, … le rire que l’on voit venir ou qui débarque sans prévenir, le rire qui se moque ou celui dont on se passerait bien, le rire méchant, le rire gentil, le rire de tout et le rire de rien du tout. C’est fou parce qu’on s’attend à beaucoup de choses et en même temps à pas grand-chose parce qu’on y vient sans savoir vraiment ce qu’on va voir / écouter, un peu à l’aveugle après une journée de travail, déjà fatigué mais pas encore lassé, la tête encore pleine des soucis du quotidien mais l’envie fervente d’oublier tout ça. (faut que j’arrête de faire des phrases de cinq lignes, ndlr).

Rira, rira pas ?

Eh bien en réalité tout ça, ça marche. Parce que Jos Houben, avec son sourire en coin et son œil coquin, avec son air de rien et son corps élastique, réussit à captiver le public et l’entrainer dans sa master class moitié conférence moitié expérience, moitié philosophique moitié farfelue. On y parle de la tour de Pise, de la tour Eiffel, on y parle de la Reine d’Angleterre et même de camembert, on y parle de rire et on y rit aussi, le tout est efficace pour oublier cette fameuse journée qu’on venait enterrer. Pour le coup, 19h, c’est un sacré bon horaire pour ce type de spectacle-sas de décompression aussi drôle que futé, dont on en ressort finalement joyeux ou en tous cas vivement régénéré. Je crois qu’en fait il ne faut surtout pas en dire trop pour ne rien déflorer et laisser au quidam le soin de se laisser porter, de se laisser aller, et accepter ainsi, pourquoi pas, de rire un peu des autres, mais aussi de soi. Parce que la malice de Jos Houben réside aussi et surtout dans le miroir qu’il tend à son public. Le tout est efficace, et plutôt malin.

Giovanni Cittadini Cesi

L’art du rire, de et avec Jos Houben

La Scala Paris, jusqu’au 22 février, 19h (18h le dimanche), durée 1h

Réservations au 01 40 03 44 30

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s