REVERSIBLE, les 7 doigts de la main, au Bataclan

Introspection circassienne poétique et troublante ♥♥♥♥ Qui sommes nous vraiment et qui cachons nous derrière la façade policée de notre quotidien ? Quelle sont nos racines et nos influences, les traces indélébiles parfois insoupçonnables qui nous façonnent et nous régissent ? Gipsy Snider, co-fondatrice de la compagnie Les 7 doigts de la main, a créé Réversible en … Lire la suite de REVERSIBLE, les 7 doigts de la main, au Bataclan

CELUI QUI TOMBE – Yoann Bourgeois

Entre ciel et terre Dépouillé de tout artifice, de tout effet superflu ou de tout subterfuge, le cirque de Yoann Bourgeois ravit, surprend, embarque avec pour seuls outils la sincérité, l'épure, la simplicité évidente et sereine du langage des corps, des matières et des gestes. Ici, outre les 6 artistes acrobates, un septième personnage prend … Lire la suite de CELUI QUI TOMBE – Yoann Bourgeois

Au-delà du cirque, Beyond enchante le Rond Point

En ce maussade mercredi 9 novembre 2016, dans la salle Renaud Barrault du Rond Point, on s'installe, on papote, on commente, on partage ses craintes après l'élection du plus gros canard de la planète. Et – hasard ô combien bienvenu ce soir-là - c'est sur le vitaminé New York New York que commence Beyond. 7 … Lire la suite de Au-delà du cirque, Beyond enchante le Rond Point

Parfois une naissance ne suffit pas…

Sur le plateau du Monfort gît un amas de papier blanc, un monceau de feuilles froissées d'où émerge un bruissement qui peu à peu se transforme en crissement. La forme bouge lentement puis de plus en plus fermement, vigoureusement. On devine une courbe et bientôt un bras, une main, un pied viennent affleurer l’extérieur, se … Lire la suite de Parfois une naissance ne suffit pas…

Le vide, essai de vie, au Monfort Théâtre

Il faut imaginer Sisyphe heureux, disait Camus. Sisyphe condamné à faire rouler une roche, inlassablement, remontant toujours et encore la pente d’une colline. Fragan Gehlker, lui, remonte inlassablement une corde lisse. Suspendues au faîte du Monfort (18 mètres au bas mot), cinq cordes attendent que le circassien les agrippe et s’y hisse. Quelques matelas et … Lire la suite de Le vide, essai de vie, au Monfort Théâtre