CYRANO – MES Bastien Ossart – Funambule Montmartre

Cyrano ci, Cyrano la... On ne présente plus la pièce de toute façon. On la connait, on la savoure, on la déguste, et on se demande comment trois comédiennes seulement vont faire pour présenter leur Cyrano, seules donc, sans décor, avec uniquement quelques (très beaux) masques de Comedia dell’Arte sur un plateau éclairé à la … Lire la suite de CYRANO – MES Bastien Ossart – Funambule Montmartre

CYRANO – E. Rostand – Festival d’Avignon OFF 19 – Théâtre de l’Adresse

La piste aux étoiles Le petit théâtre de l’Adresse, en deçà des remparts d’Avignon, revêt ses habits de cirque cet été. Des guirlandes lumineuses habillent le fond de scène et lui donnent des allures de guinguette, ou de chapiteau, au choix. Manteau sombre, épaules voutées, une silhouette fait dos au public cependant qu’il s’installe. Les … Lire la suite de CYRANO – E. Rostand – Festival d’Avignon OFF 19 – Théâtre de l’Adresse

CYRANO, MES Lazare Herson-Macarel

Un Cyrano plein de panache On ne l’appelle plus que par son prénom, ce sieur de Bergerac entré au panthéon des personnages de théâtre : Cyrano de Bergerac est devenu Cyrano, adapté maintes fois et de mille façons différentes. Au théâtre Montansier la semaine dernière, c’est Lazare Herson-Macarel qui proposait sa version, en tournée depuis … Lire la suite de CYRANO, MES Lazare Herson-Macarel

Dans la peau de Cyrano – Nicolas Devort – Festival d’Avignon OFF

Colin, un jeune garçon timide, bégayant intègre un nouveau collège.  Un professeur de français bienveillant décide d’aider le jeune garçon et lui propose de participer à son atelier théâtre qui travaillera cette année la pièce de Rostand. Le jeune garçon apprendra ainsi à surmonter sa différence et son handicap. Nicolas Devort, seul en scène, interprète … Lire la suite de Dans la peau de Cyrano – Nicolas Devort – Festival d’Avignon OFF

Alexis Rostand de Bergerac

Il en fallait, du panache, pour écrire une pièce en alexandrins à la fin du 19ème quand Courteline, Feydeau, Sardou triomphaient avec leurs vaudevilles. Quand Ibsen faisait scandale avec sa Nora et Tchekov écrivait La mouette. Il en fallait du panache, donc, et surtout un gramme d’inconscience, un soupçon de folie, quelques mesures de déraison … Lire la suite de Alexis Rostand de Bergerac